Bienvenue !

Les Clefs de Loire Forez, le club des passionnés de découverte

Créé en 2010 par l'Office de Tourisme Loire Forez, le club Les Clefs de Loire Forez propose à tout le monde de partir à la découverte du territoire. Visites, rencontres, causeries, ateliers, journées découvertes... tous les trimestre, un programme d'une vingtaine d'animations est proposé aux adhérents !

Vous souhaitez adhérer ?

L'adhésion est gratuite et vous donne accès à la programmation ainsi qu'a quelques avantages spécifiés.


Les prochains rendez-vous à venir

> Lundi 16 octobre

Massoud Maghsoudian, Couleur Café

Un Iranien dans le Forez

Personnage incontournable du territoire, Massoud a créé son atelier de torréfaction à Saint-Romain-le-Puy. Son projet initial : développer sa propre activité et ses gammes de produits en toute autonomie. Il est allé bien au-delà en développant une plateforme commerciale bio proposant ainsi aux distributeurs des produits de qualité et issus de l’agriculture biologique. On trouve alors chez lui des cafés du monde entier qu’il torréfie lui-même, des dattes venues d’Iran, son pays d’origine, du chocolat, du vin, des fruits secs, des thés... dans le respect de l’environnement et de l’éthique professionnelle par le biais du commerce équitable.

 

RENCONTRE/ Lundi 16 octobre à 14h30

à Saint-Romain-le-Puy

tarif/ 4,00€

mardi 17 octobre

Les oiseaux migrateurs

La vie sur les étangs du Forez

Jean-Luc Touly vous propose de partir avec lui à la rencontre des oiseaux qui suivent l’axe migratoire des pays scandinaves à l’Espagne, transitant par le Forez.

Dès fin août, début septembre, quand le temps n’est pas trop froid et la nourriture suffisamment abondante, certains oiseaux font halte sur le fleuve Loire ainsi que sur les étangs et marais foréziens. Ainsi, les canards, les pinçons, les linottes ou encore les Rouges-Queues, les petits échassiers comme les chevaliers ou les bécasseaux viennent se nourrir et nicher dans le Forez avant de repartir au printemps. Jean-Luc souhaite vous apporter, lors de cette découverte, un bel après-midi pour vous ressourcer en pleine nature ainsi qu’une rencontre originale et insolite avec les oiseaux, qui eux aussi choisissent la destination forézienne pour

leurs voyages !

 

 

 

AUTO-TOUR/ Mardi 17  octobre à 14h30

Au départ de Boën-sur-Lignon

tarif/ 11,00€

8 km en voiture, 5 haltes comportant environ 15 min de marche. Prévoir de bonnes

 

chaussures.

> mercredi 18 octobre

Patricia Béal, le safran des grillons

Elle cultive le safran

Il faut attendre les premières gelées pour que le crocus sativus daigne sortir de terre et déployer sa belle fleur mauve. Quelle fleur mystérieuse et capricieuse. Patricia essaye de la dompter. Ancienne vendeuse dans le prêt-à-porter, elle se réoriente dans le travail de la terre, la culture du safran. Pourquoi le safran ? à découvrir lors de deux rencontres.

 

VISITE PARTICIPATIVE/

Mercredi 18 octobre à 14h30

à Saint-Just Saint-Rambert

tarif/ 7,50€

> Vendredi 20 octobre

Julien Delheur

Il cultive des pommes

C’est à Saint-Georges-Haute-Ville, que se dresse le verger de Julien. Il s’étend sur un hectare et est composé d’une vingtaine de variétés de pommiers. Ici, on pratique l’agriculture raisonnée. La cueillette des pommes se déroule entre septembre et novembre afin de garantir une qualité totale sur les produits.

 

VISITES PARTICIPATIVES/

Vendredi 20 octobre 10h

à Saint-Georges-Haute-Ville

Gratuit

> Lundi 23 octobre

Stéphanie Guillot

Vigneronne forézienne

Petite-fille de vigneron et amoureuse de son pays, Stéphanie a installé ses vignes sur les pentes du Forez. Elle les cultive dans une démarche raisonnée pour obtenir

le meilleur du terroir. Ses vins sont issus du cépage Gamay pour les rouges et les rosés et aussi en IGP Urfé blanc et rosé. Sainte Anne, Céladon, Opéra et chardonnay, des vins travaillés avec passion par cette femme vigneronne amoureuse de son terroir.

 

RENCONTRE/ Lundi 23 octobre à 14h30

à Sainte-Agathe-la-Bouteresse

tarif/ 4,00€

> Jeudi 2 novembre

Greg & Marion, Brasserie La Canaille

Au pied de la forteresse de Couzan, dans un ancien local industriel, Greg a établi

sa brasserie en août 2012. Il s’agit pour lui d’une reconversion industrielle, lui qui était auparavant électrotechnicien. Associé avec Marion, sa compagne, ils développent tous les deux l’activité de la brasserie. Marion propose régulièrement des ateliers de biérologie... Découvrir les délicieuses associations entre bière et mets de la région : fromages, rillettes ou encore chocolat...

 

RENCONTRE/ Jeudi 2 novembre à 16h

à Sail-sous-Couzan

tarif/ 7,00€

> Jeudi 9 novembre

Marie-Ange Tortiget, la Cabane à Café

Elle torréfie des cafés du monde entier

C’est en 2012 que Marie-Ange Tortiget décide de reprendre La Cabane à  café initialement installée à Sail-sous-Couzan elle abandonne la fonction territoriale pour se reconvertir en torréfacteur. Elle installe sa petite entreprise non loin de chez

elle dans un petit hameau d’Essertines-en-Châtelneuf. Là, elle torréfie des cafés venus du Brésil, de Colombie, d’Ethiopie ou encore du Costa Rica, et met en sachets

du thé et des tisanes. On la rencontre régulièrement sur le marché de Montbrison ainsi que lors d’événements gourmands sur le territoire. Elle se déplace avec sa cabane à café entièrement équipée pour proposer au public la dégustation de ses grands crus.

 

RENCONTRE/ Jeudi 9 novembre à 14h30

à Essertines-en-Châtelneuf

tarif/ 6,00€

> Mercredi 15 nov.

Biomimétisme

Ou le vivant comme modèle

Le nautile, le canard, la nacre, les fourmis, le requin…. Que nous apprend l’observation de ces êtres vivants ? Les solutions pour innover durablement, ne seraient-elles pas déjà sous nos yeux ? La médiathèque Loire Forez à Saint-Just Saint-Rambert expose des panneaux du CNRS sur le biomimetisme (inspiration de la nature dans les sciences et techniques). En parallèle, des étudiants en master Prospective Design de l’école des Mines de Saint-Étienne ont créé des objets, des expériences à réaliser, des documents numériques pour compléter l’exposition.

Ils vous donnent rendez-vous à la médiathèque pour vous présenter leurs différents

travaux et vous accompagner dans la manipulation et l’expérimentation de leurs dispositifs.

 

RENCONTRE/ Mercredi 15 novembre à 15h00

à Saint-Just Saint-Rambert

Gratuit

> Jeudi 16 novembre

Lionnel Beyssac, la Grange aux Abeilles

150 000 abeilles

La Grange aux Abeilles à Estivareilles est un formidable espace de découverte de l’apiculture. Lionel vous présente le travail de ses 150 000 ouvrières, en toute sécurité bien évidemment. Tout est aménagé pour que cette miellerie se visite dans les meilleures conditions. Miel, pollen, gelée royale... tant de produits naturels aux vertus miraculeuses sont à découvrir.

 

RENCONTRE/ Jeudi 16 novembre à 14h30

à Estivareilles

tarif/ 4,00€

> Vendredi 17 nov.

Les garçons du bois

Cette nouvelle entreprise créée il y a un an est le fruit de la fusion d’une société de charpente et menuiserie à Châtelneuf et la scierie Trunel à Essertines-en-Châtelneuf. Les quatre garçons se sont donc réunis et ont pris part à cette nouvelle aventure : Christophe, Philippe, André et Romain. Ils offrent à présent un travail complémentaire : sur le site de la scierie à Essertines-en-Châtelneuf, on pratique le sciage brut des grumes, autrement dit des troncs, afin de les préparer à leur transformation. Puis sur le site de charpente et menuiserie à Châtelneuf, c’est la transformation et l’assemblage du bois destiné à des ouvrages de charpente ou de menuiserie. Ici on travaille des essences comme l’épicéa, le douglas, le pin du nord ou le chêne pour le compte de particuliers ou professionnels dans divers domaines. à titre d’exemple, ce bois est utilisé dans la charpente traditionnelle ou industrielle, neuve ou rénovée, la réalisation d’abris pour voitures ou abris de jardins de terrasses ou de cabanes, la construction traditionnelle en ossature bois, ou encore le bardage. Dans une dimension environnementale, l’entreprise propose divers produits issus des résidus de la scierie : bois de chauffage, écorces de résineux pour massifs ou bacs à fleurs contre la repousse de mauvaises herbes, ou croûtes de résineux pour clôtures, cabanes ou têtes de lit... Ainsi, Les Garçons Du Bois sont certifiés RGE, Reconnu Garant de l’Environnement. Cette certification instaurée par l’état, constitue un signe de qualité et valorise une entreprise qui répond à certains critères dans l’exécution de travaux d’économie d’énergie dans les logements.

 

RENCONTRE/ Vendredi 17 novembre à 10h00

à Essertines-en-Châtelneuf & Châtelneuf

tarif/ 2,00€

> Samedi 18 novembre

Philippe Néel

Petit-fils et fils d’un pâtissier-chocolatier local renommé, Philippe Néel a grandi au milieu des effluves et du fourmillement de la fameuse boutique montbrisonnaise. Lorsque ses parents arrêtent leur activité au début des années 2000, il exerce dans le S.A.V. international puis dans la maintenance industrielle au sein d’une importante fonderie d’acier. En manque de chocolat, une opportunité en 2007 le fait basculer dans le monde de son enfance... Autodidacte formé par son père et quelques stages auprès de grand noms du métier ainsi qu’une multitude de lectures chocolatées, ce gastronome averti, aussi passionné de musique rock et de littérature, tutoie maintenant avec talent et passion le haut de gamme de la chocolaterie.

 

RENCONTRE/ Samedi 18 novembre à 14h30

à Montbrison

tarif/ 5,00€

> Vendredi 24 nov.

Enquêtes exclusives

Affaires criminelles dans le Forez

Au XIXème siècle, lorsque la ville de Montbrison accueille la Préfecture du département de la Loire, de nouvelles institutions s’installent aussi dans la ville. Un palais de justice, des prisons et la Cour d’assises prennent notamment place dans l’ancien couvent des Visitandines. Cette cour d’Assise de la Loire a vu entre ses murs des procès qui ont animé toutes les chroniques de l’époque. Le public, parfois très nombreux, venait assister à des procès en écoutant avec grande attention des histoires plutôt sinistres. Nous vous proposons alors de revenir sur certaines enquêtes criminelles montbrisonnaises et foréziennes en suivant des personnages qui pour certains ont marqué toute une génération. Vous (re)découvrirez quelques lieux emblématiques à Montbrison témoins de sombres histoires. Soyez prêt à frissonner...

 

VISITE/ Vendredi 24 novembre à 14h30

à Montbrison

tarif/ 5,00€

> Vendredi 1er Déc.

Le Château de Curraize

Au bout d’un chemin bordé d’arbres s’ouvre un grand portail sur une imposante façade du XIXème siècle : le château de Curraize à Précieux.

Le mas de Curraize donné en 1173 par le comte de Forez Guy II a été complété par l’aménagement d’un moulin, puis d’une féculerie. Passé aux mains de la famille Du Cros, marchands anoblis, seigneurs de Curraize au milieu du XIVème siècle, il est vendu un siècle plus tard à Jacques de Lavieu, grand seigneur forézien. La lignée des Lavieu-Feugerolles s´éteignant à la fin du XVème siècle, leurs biens passent aux Lévis-Couzan jusqu´à la fin du XVIIème siècle. La seigneurie passe ensuite aux mains de plusieurs familles jusqu´à sa vente en 1872 à Émile Alamagny, fondateur de l´usine de lacets Oriol et Alamagny à Saint-Chamond. C´est à cette famille que l'on doit la transformation du château, qui aurait conservé jusque-là une architecture datant essentiellement de la maison forte de la fin des XIVème et XVème siècles. La maison forte est largement reconstruite et agrandie prenant ainsi l´allure d´un château néogothique. Les communs sont également agrandis et remaniés en partie dans les bâtiments du XVIIIème siècle ; la ferme attenante est reconstruite. De nouvelles dépendances sont ajoutées : château d´eau, chenil, et plus tard vivier et lavoir. On raconte qu’Antoine Pinay, ministre sous Charles De Gaulle, serait passé par l’un des pavillons de chasse du château pour se changer avant une partie chasse forézienne... Le propriétaire des lieux vous reçoit pour une

visite exclusive...

 

VISITE/ Vendredi 1er décembre à 14h30

à Précieux

tarif/ 7,00€

> Mardi 5 décembre

Julien & David, Brasserie les Notes en Bulles

C’est au début de l’année 2017 que la Brasserie des Notes en Bulles a vu le jour. Mais avant cela, toute une histoire se trouve à l’origine de ce passionnant projet mené par Julien et David. Julien, riche d’une expérience de dix années passées en cuisine, s’est intéressé aux accords à créer entre les multiples goûts offerts par la nature et la gastronomie et les différentes recettes de bières élaborées. D’ailleurs, quand on évoque ces accords de saveurs, c’est un bel écho à la musique ! En effet, selon les deux compères, « la bière est comme la musique composée de différentes notes assemblées pour former une harmonie. Comme chaque musique est différente, chaque bière l’est aussi et laisse découvrir un produit original ». Quant à David, après une période de dix ans en tant que technicien dans l’industrie, il a choisi de se tourner vers une activité davantage en lien avec les gens, et en accord avec ses passions.

Décidément… tout est histoire d’accords ! Ainsi ces deux passionnés n’ont pas dû beaucoup « buller » pour proposer aujourd’hui une gamme d’une petite dizaine de breuvages différents ! Alors, si cela vous « chante», cette visite sera donc l’occasion d’échanger, goûter, et déguster !

 

RENCONTRE/ Mardi 5 décembre à 14h30

à Montbrison

tarif/ 7,00€

> Jeudi 7 décembre

Quoi de neuf à Saint-Étienne ?

Quelle actualité culturelle débordante cette fin d’année à Saint-Étienne : l’ouverture de la nouvelle Comédie et les 30 ans du Musée d’Art Moderne. Aussi, nous vous invitons pour une journée à fouler le sol stéphanois. Pour débuter, à 9h30, nous vous invitons à découvrir le village Cafés Chapuis. Cet espace muséographique dédié à la célèbre enseigne stéphanoise permet de découvrir l’histoire du café et de l’entreprise. Dégustation et démonstrations sont au programme de cette rencontre. Ensuite, vous déjeunerez au restaurant La Compagnie installé sur le nouveau site de la Comédie de Saint-Étienne. A 15h, c’est Anish Kapoor qui vous attend au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne Métropole. Enfin,

l’artiste britannique ne sera pas présent, mais les guides du musée vous présenteront son installation My Red Homeland présentée en exclusivité en France dans le cadre du trentième anniversaire du Musée. Pour cet événement, le musée présente aussi ses collections au sein de l’exposition Considérer le monde.

 

JOURNÉE/ Jeudi 5 décembre à partir de 9h30

à Saint-Étienne

tarif/ 42,00€ (repas compris)

ATTENTION : pas de transport pris en charge. Vous pourrez stationner sur le parking du Zénith le matin et au Musée d'Art Moderne l'après-midi. Ces deux parkings sont gratuits.

> Jeudi 14 décembre

Noël à Marols

Il y a comme une ambiance de Noël dans le village de caractère de Marols au mois de décembre... Les rues sont décorées et chez Michaël Berger de la Pause Marolaise, on sent une douce odeur de biscuits sortis du four et d’épices de vin chaud... à cette occasion, Dominique Michel et son épouse vous présentent leur atelier et maison d’édition l’Arbre qui chante. Au programme, la fabrication d’un livre et leurs domaines artistiques : aquarelle pour Monsieur, mandala pour Madame. Puis c’est Michaël Berger et sa compagne Aude Bichelot qui vous reçoivent pour présenter leur nouvelle activité de biscuiterie. Voilà un an que le couple s’est lancé dans cette aventure. Ils ont développé une belle et large gamme de biscuit tout en travaillant sur un écrin des plus raffinés : une boite en métal illsutrée par l’artiste Igor Konak. N’oublions pas que Marols est aussi un village d’artistes. Qu’il est bon de se réchauffer avec un vin chaud et quelques biscuits...

 

RENCONTRES/ Jeudi 14 décembre à 14h30

à Marols

tarif/ 7,50€